Recherche de composés organiques volatils Suisse

Être contacté par un expert

Parmi les COV (Composés Organiques Volatils) actuellement identifiés en Suisse figurent neuf agents CMR (Cancérogènes, Mutagènes, Reprotoxiques) selon la classification européenne ou le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et dix autres non CMR mais faisant l’objet d’une valeur limite d’exposition.

 

Les composés organiques volatils devant faire l’objet d’une recherche

 

La recherche de composés organiques volatils porte principalement sur les plus couramment mesurés (le toluène, le styrène, le formaldéhyde, l’éthylbenzène, le dichlorométhane, le n-hexane, le tétrachloroéthylène, le trichloroéthylène et le benzène) mais s’étend à tous les COV susceptibles de créer une pollution de l’air intérieur aussi bien dans les locaux industriels, que dans les espaces de vie et de travail. En Suisse, l’Ordonnance sur la protection de l’air (Opair) instaure des limitations, mesures et contrôles sur les émissions de polluants atmosphériques parmi lesquels figurent également les COV.

Lamy Expertise - Diagnostic COV
Lamy Expertise - Composés organiques volatils - Suisse

Le diagnostic COV

Un diagnostic COV est une mesure nécessaire à la préservation de la santé des travailleurs. Il peut être déclenché dans le cadre :

 

  • d’une expertise bâtiment COV classique,
  • ponctuellement dès lors qu’il existe une suspicion de pollution par COV,
  • ou afin de valider ou d’invalider un risque de fuite dans un appareil ou une machinerie susceptible de libérer des COV.

L’expertise bâtiment COV

Si la Confédération reste responsable de l’expertise COV de ses bâtiments publics, il est de la responsabilité de tout gestionnaire d’entreprise ou d’immeuble d’habitation et de séjour de s’assurer de la salubrité de l’air dans ses locaux.

 

L’expertise bâtiment de composés organiques volatils en Suisse, consiste en une série d’opérations servant à déceler la présence d’émanations de COV dans l’air intérieur, d’en mesurer la concentration et d’en déceler la source.
Les instructions concernant les polluants affectant (ou susceptibles d’affecter) les bâtiments civils de la Confédération, listent les substances considérées comme des polluants qui doivent faire l’objet d’une recherche, d’un diagnostic, de mesures de conformité face à des valeurs limites d’exposition, voire d’éradication totale.

 

Il s’agit de :

  • l’amiante ;
  • les polychlorobiphényles (PCB) et la paraffine chlorée (PC) ;
  • les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ;
  • les métaux lourds ;
  • les composés organiques volatils (COV) et le formaldéhyde ;
  • le radon ;
  • les moisissures.

 

Face à chacun de ces risques, Lamy Expertise est un cabinet d’expertise immobilière en Suisse agréé par les différentes autorités en charge de ces pathologies et problématiques du bâtiment influant sur l’état sanitaire des occupants.
Le diagnostic COV peut-être réalisé indépendamment ou inclus dans l’expertise environnementale du bâtiment qui comprend le cas échéant une recherche des polluants de l’air intérieur (amiante, plomb, PCB, radon, etc.) et une mesure des émissions de CO2 et GES (Gaz à Effet de Serre).

Lamy Expertise - Diagnostic amiante